Dodo, le chien brûlé par un énergumène à Sainte-Croix, mérite également que justice lui soit faite. La Mauritius Society for Animal Welfare (MSAW) lance un appel au commissaire de police, Mario Nobin, afin de faire le nécessaire. L’organisme qui œuvre pour le bien-être des animaux rappelle à son bon souvenir l’existence de l’Animal Welfare Act qui sanctionne toute personne trouvée coupable de cruauté.

Face à la presse le vendredi 18 janvier, le chairman de la MSAW, Arun Bhinda, cite un cas à Rodrigues où une personne a écopé de la peine maximale pour avoir pendu un chien. C’est-à-dire, Rs 15 000 d’amende et trois mois de prison.

Il a aussi tenu à informer le public que des campagnes de stérilisation gratuite seront offertes chaque semaine dans diverses régions de l’île. Les chiens stérilisés seront enregistrés gratuitement.