C’est une bonne nouvelle, se réjouit Renganaden Padayachy, Manager de l’Economic Analysis and Industry Division de la Mauritius Chamber of Commerce and Industry (MCCI). En dépassant la barre des 93 points en décembre, le Business Confidence Indicator compilé par l’institution enregistre sa meilleure performance trimestrielle de 2015.
Toutefois, nuance Padayachy, des défis attendent les entrepreneurs locaux. Le principal étant le maintient d’une demande forte au sein des marchés étrangers et locaux. Car prévient l’économiste, si la demande dans les marchés repart, les entrepreneurs auront d’autant plus intérêt à recruter mais aussi à investir. Mais avec la baisse généralisée du prix des commodités à l’international, la MCCI note un certain essoufflement, donc une incertitude sur les perspectives de croissance.
L’institution suggère donc aux décideurs du privé et du public d’analyser ce qui a été fait durant les dernières années et corriger le tir afin de faire repartir l’investissement. C’est le principal indicateur qui, selon Padayachy pourra faire remonter durablement le BCI et le placer au-delà de la barre souhaitable de 100%.