Maurice a signé, aujourd’hui, un accord de subvention à hauteur de 500 000 euros avec l’Agence française de développement. Soit quelque Rs 20,1 millions qui serviront à moderniser la manutention dans la zone portuaire. Notamment en commanditant des études pour « l’identification de projets et de faisabilité sur des sujets novateurs » mais aussi sur la performance.

Cette subvention s’inscrit dans le cadre du prêt d’un montant de 27 millions d’euros accordé par l’AFD à Maurice pour l’achat d’équipements, en ligne avec le plan de développement pour la période 2014-2017. La réhabilitation de trois grues vient de se terminer, explique Gassen Dorsamy, directeur de la Cargo Handling Corporation Ltd (CHCL). Tandis que l’achat de deux portiques sera lancé incessamment pour être livré début 2017.

Sont également prévus : l’acquisition de 6 portiques sur pneus (RTG) ainsi que l’extension du terminal. Ce qui permettra d’augmenter notre capacité de stockage à 750 000-800 000 containers par an, contre 550 000 actuellement, poursuit Gassen Dorsamy. Le directeur de la CHCL estime ainsi qu’en 2017, Maurice sera no 1 au niveau de la région en termes d’infrastructure et d’équipements.

Durant la cérémonie pour la signature de la convention de financement, le ministre des Finances a, pour sa part, invité l’Agence française de développement à revoir ses modalités de financement. Notamment en n’exigeant plus systématiquement la « garantie de l’Etat ».