Autrefois l’un des édifices phares de la Ville Lumière, l’ancienne Malmaison reconstruite en 1902 à Curepipe pour faire office d’hôtel de ville tombe en ruine, faute d’entretien après la grande rénovation qu’elle a subie il y a plus de deux décennies. Les autorités veulent-elles la raser pour faire place à un immeuble en béton armé ? Une bâche en plastique recouvre les trous béants dans la toiture où la moisissure a fait son œuvre.

Le maire Hans Marguerite rassure que tout sera fait pour sauver la maison créole, mais s’accorde à dire que l’entretien demeure le point clé pour la maintenir en bon état si jamais elle est rénovée. En décembre 2016, il a été révélé à l’Assemblée nationale que la rénovation coûterait Rs 135 millions, alors que l’enveloppe initiale était censée être de Rs 38 millions.