A partir du mois d’avril, le Mauritius Trochetia ira en cale sèche. Pour des réparations qui devraient durer au moins six mois. Pour continuer à assurer le cabotage, durant les six prochains mois, entre Maurice et Rodrigues ainsi qu’Agalega, Prem Koonjoo a annoncé le recours au MV Anna. La location de ce vaisseau coûtera Rs 40 millions. Et pourrait être prolongée de trois mois.

La Mauritius Shipping Co. Ltd fera également l’objet d’une forensic and financial audit, a aussi déclaré le ministre de l’Economie océanique lors de son point de presse de cet après-midi. Cette enquête, qui sera menée par le ministère de la Bonne gouvernance, portera sur les contrats conclus ces dix dernières années. En fonction des résultats de cette enquête, certaines affaires pourraient être référées à l’Independent Commission against Commission.

Par ailleurs, Prem Koonjoo a rencontré cet après-midi le syndicat des pêcheurs. Une deuxième réunion « positive » lors de laquelle le syndicat a pu faire part des revendications de ses membres. Et le ministère, de « solutions satisfaisantes ».