Etudier de nouvelles voies de développement dans le secteur des services financiers non bancaires. C’est là l’un des principaux objectifs de la Financial Services Commission (FSC). Et du groupe de recherche que le régulateur a mis en place et lancé aujourd’hui.

Jamsheed Khadaroo, Policy Manager de la FSC, explique qu’à travers le FSC Policy Research Group, des personnes « compétentes et qualifiées » du pays mais aussi des chercheurs étrangers se pencheront sur les défis majeurs du secteur.

La FSC lance donc un appel à propositions basés sur dix thèmes préalablement identifiés et qui représentent les « défis » auxquels doit faire le secteur des services financiers. Date limite : le 15 janvier 2016. Le contrôle qualité sera assuré à travers un PRG Selection Committee, avec le concours d’expertise étrangère, ainsi qu’un Editorial and Advisory Council.

Une « très bonne initiative » saluée par Yousuf Ismael, qui siégera sur le Selection Committee, pour l’avenir de « cette industrie [qui] supporte l’économie mauricienne ». Le CEO de Global Finance Mauritius estime ainsi qu’à travers ce travail et les solutions qu’il permettra d’apporter, on pourra dégager une « politique adéquate » et établir une planification. Et ainsi voir la contribution de ce secteur passer de 10% à 15% du produit intérieur brut.