Follow Us On

Slider

S’organiser en un syndicat est un droit de tout travailleur garanti par la Constitution. La Fédération des travailleurs unis a tenu à le rappeler aujourd’hui. Or, soutient Atma Shanto, ce droit est « régulièrement » bafoué par certains employeurs. Le porte-parole du mouvement syndical espère que le gouvernement légiférera sur cette question.

Atma Shanto appelle également les collectivités locales et les corps paraétatiques à « assumer leurs responsabilités » en ce qui concerne la rémunération de travailleurs employés par des sous-contracteurs à leurs services. Certaines compagnies, dit le porte-parole, ne se sont pas acquittées en totalité du paiement du salaire ou du boni de fin d’année. Or, affirme le syndicaliste, le sous-contracteur et le « main employer », sont soumis à une « joint liability » selon la section 56 de l’Employment Rights Act.

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in News, Videos
[Vidéo] La Voice of Hindu renonce à faire de la politique et se recentre sur le «social»

Le nom même de Voice of Hindu (VOH) ne cadrait pas avec la politique nationale. C’est l’opinion de Deepak Aubeeluck, secrétaire...

Close