La Federation of Civil Service and other Unions (FCSOU) n’est pas en faveur démantèlement du Pay Research Bureau (PRB). Son président Narendranath Gopee suggère, à la place, d’apporter le principe des négociations tripartites pour discuter des salaires et conditions de travail dans la fonction publique.

Gopee n’écarte pas la possibilité de manifestations si le gouvernement confirme son intention de se défaire du PRB.

Le président de la FCSOU réclame, par ailleurs, la mise sur pied de comités au sein de chaque ministère, et qui inclut des délégués syndicaux, pour discuter des transferts de fonctionnaires. Cela afin d’éviter des «transferts punitifs».

Dans le même souffle, Gopee s’érige contre un partenaire stratégique pour la Central Water Authority. Synonyme, selon lui et d’autres syndicats, de privatisation du fournisseur national d’eau. Il participait d’ailleurs à une manifestation, hier, sur cela.

Condamnant Ivan Collendavelloo, le président de la FCSOU avance ainsi que la CWA n’a utilisé que Rs 6 millions des Rs 3 milliards du Build Mauritius Fund en 2016. Ce fonds est alimenté par des taxes sur les prix de vente des carburants pour notamment soutenir le projet de remplacement des tuyaux.