Follow Us On

Slider

On ne peut pas parler de flexibilité pour quelque chose d’illégale. Reprenant les propos tenus par Navin Ramgoolam lors du congrès du Parti Travailliste (PTr) aux Salines le mercredi 3 juillet, le secrétaire général du Muvman Liberater (ML) affirme que l’ancien Premier ministre joue à un jeu dangereux en cette période pré-électorale. «Il faut garder en mémoire l’épisode Kaya», lance le ministre de la Fonction publique lors de la conférence de la presse de l’Alliance Lepep ce samedi 6 juillet au Sun Trust, à Port-Louis.

Eddy Boissezon affirme également que le gouvernement abat un excellent travail pour combattre le fléau de la drogue. Il a fait une comparaison entre les saisies effectuées depuis que l’Alliance Lepep est au pouvoir avec les neuf ans de Navin Ramgoolam à l’hôtel du gouvernement.

Facebook Comments