Follow Us On

Slider

Le Premier ministre a disparu de la place publique depuis un moment alors que les « rumeurs les plus folles sur le deal papa-piti » se répandent, soutient le MMM. Qui réaffirme son opposition à une passation du pouvoir entre sir Anerood Jugnauth et Pravind Jugnauth.

« Je mets au défi Pravind Jugnauth et le MSM d’organiser un référendum sur la question », lance Paul Bérenger. Ou, le cas échéant, d’organiser des élections générales.

Pour faire barrage au « deal papa-piti », le MMM se dit prêt à envisager une démission en bloc du Parlement.

Le leader des mauves a aussi réagi aux déclarations de Xavier Duval quant aux « pratiques mafieuses » du MSM. Notant « l’indécence avec laquelle le MSM tente d’acheter les députés du PMSD ».

Pravind Jugnauth a niée ces accusations, invitant le leader des bleus à porter plainte.

Abordant le dossier Tromelin, Bérenger estime que SAJ  « a eu tort de demander la ratification » à ce stade. Il en veut pour preuve le « cafouillage » du retrait du projet de loi à la veille des débats au Parlement français. Pour le leader des mauves, Maurice devrait retirer officiellement son accord à la cogestion. Et aller en arbitrage devant la Cour internationale de justice.

Facebook Comments