Follow Us On

Slider

C’est le patron de la Compagnie mauricienne de textile lui-même qui le dit : la délocalisation est « pratiquement inévitable » pour son entreprise. Cela en raison de l’environnement « difficile » à Maurice, notamment des « coûts de production élevés » et de « blocages administratifs », a indiqué François Woo ce jeudi 25 février. La délocalisation, dit-il, est une « mouvance normale et irréversible ».

Aucun calendrier n’a toutefois été arrêté pour l’heure. L’entreprise qu’il dirige, déclare François Woo, avisera en fonction de ses clients. Le directeur de la CMT assistait, ce matin, au lancement d’un séminaire et d’une exposition de Juki Singapore au Fashion and Design Institute Apparel Centre, à Port-Louis.

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in Business, Videos
[Vidéo] Cité dans l’affaire de ‘horsepower’ falsifiés, Ashit Gungah a «la conscience claire»

Il dit n’avoir rien à se reprocher. Et a tout fait dans les règles en ce qu’il s’agit de la...

Close