Le gouvernement fera circuler un White Paper sur les amendements aux lois du travail, croit savoir la Confédération des travailleurs du secteur privé (CTSP). Cela à la place d’un avant-projet de loi auquel s’attendait le syndicat. Or, selon Jane Ragoo, les propositions que contient ce document seraient «catastrophiques pour les travailleurs».

Reeaz Chuttoo s’étonne de cette démarche. Au lieu de soumettre ses propositions d’amendements au Cabinet ministériel pour ensuite être introduites au Parlement, le High Powered Committee mis sur pied sur cette question les soumet «au débat au niveau national» à travers ce White Paper. Ce qui dénote, pour le syndicaliste, la pression qu’exerce le secteur privé sur le gouvernement.

Si les amendements aux lois du travail ne sont pas introduits cette année au Parlement, «nous n’aurons pas d’autre choix», estime Chuttoo, que celui d’entamer une campagne nationale contre un renouvellement du mandat du tandem MSM-ML.

Par ailleurs, 10 femmes cleaners employées dans les écoles entameront une grève de la faim à partir du 28 août. Cela afin de réclamer une révision de leurs salaires, qui est de Rs 1 500 par mois. Elles espéraient trouver dans le Budget 2017-2018 une provision à cet effet.

Photo : Reeaz Chuttoo et Jane Ragoo, de la CTSP, lors de leur point de presse le 13 juillet.