Après leur rencontre avec le ministre du Commerce Ashit Gungah, les représentants de la Confédération des travailleurs du secteur privé (CTSP) sont convaincus qu’il revient désormais au ministère de la Santé d’agir afin de réinscrire l’amiante sur la liste des produits dont l’importation est interdite à Maurice.

Pour Reeaz Chuttoo, ce n’est pas seulement Anil Gayan mais également Showkutally Soodhun qui doivent s’intéresser à la question de l’amiante. Car le syndicaliste affirme que certains anciens logements sociaux sont fabriqués avec des partitions avec une forte concentration d’amiante. Selon Jane Ragoo, les citoyens sont en droit d’attendre des réponses et des actions concrètes de la part du gouvernement qui a été élu, estime-t-elle, pour proposer des solutions concrètes aux problèmes du pays.