C’est vers 18h, ce mardi, qu’Irfan Abdool Rahman a fait un point de la situation avec ION News. Selon le Commissaire électoral, c’est avec « impatience » que lui et son staff attendent que le processus de vote démarre. La commission électorale a requis les services de 13 700 fonctionnaires afin de superviser le vote et le dépouillement des bulletins ce jeudi. Pour Irfan Rahman, les préparatifs se sont très bien déroulés jusqu’ici. Il rappelle toutefois aux électeurs de la nécessité de se munir d’une pièce d’identité afin d’accomplir leur devoir civique demain.