Un Grand observatoire de l’océan Indien, à l’image de celui créé, en 2009, dans le Pacifique Sud. C’est, à terme, ce que visent l’Institut de recherche et de développement (IRD) et la Commission de l’océan Indien (COI) qui ont signé, aujourd’hui, un accord de partenariat.

La cérémonie de signature a eu lieu entre Michel Laurent, président de l’organisme français, et Jean Claude de l’Estrac, secrétaire général de la COI. L’accord vient ainsi consolider le pôle Recherche-Education de la COI. La formation, le partage des connaissances et des technologies sont essentiels pour l’avancée des pays membres de l’Indianocéanie.

L’IRD apportera son soutien notamment au niveau de la question des climats et des grands écosystèmes marins, ou encore des maladies émergentes.

Photo : Laurent Garnier, ambassadeur de France à Maurice, Jean Claude de l’Estrac, secrétaire général de la COI, et Michel Laurent, président de l’IRD.