169 futurs médecins contestent la tenue d’un examen final qui, selon eux, ne figurait pas parmi leurs obligations au moment de commencer leur internat. Devant l’intransigeance du ministre de la Santé à revoir les règles, certains ont laissé éclater leur colère.