Plus d’un tiers du coton (35%) qu’utilise la Compagnie mauricienne de textile (CMT) vient du Mozambique. L’entreprise envisage même d’y délocaliser une partie de ses opérations. Si les conditions du gouvernement de ce pays d’Afrique australe sont favorables, a indiqué François Woo, Managing Director de la CMT, lors de la visite de Filipe Jacinto Nyusi.

Le président du Mozambique a eu droit à un tour des divers départements de l’usine de La Tour Koenig, le jeudi 31 janvier. Une visite qui figure au calendrier des activités de l’invité d’honneur du 184anniversaire de l’abolition de l’esclavage et du 180de la fin de l’apprentissage. Filipe Nyusi en a profité pour inviter la CMT à investir au Mozambique, citant la «politique d’expansion» de l’entreprise engagée dans le textile depuis 1986.

Egalement de la partie, le ministre de l’Industrie et du Commerce, Ashit Gungah, a déclaré que plusieurs accords-cadres concernant divers secteurs seront signés entre les deux gouvernements.

Outre Maurice, la CMT est présente à Madagascar, Shanghai, Guangzhou et Hong Kong.