La petite phrase lâchée par Mahmad Kodabaccus n’est pas passée inaperçue. Le PMSD jouera un «rôle majeur dans le prochain gouvernement». Interrogé sur une éventuelle alliance, le secrétaire général des bleus ne s’avancera toutefois pas. Se contentant de réaffirmer que le parti présentera Xavier Duval comme Premier ministre.

Commentant l’affaire bet365 et les rebondissements retentissants de cette semaine, Kodabaccus estime que, peu importe le cas de figure, Ravi Yerrigadoo «est à blâmer». Le secrétaire général du PMSD s’interroge aussi sur le rôle de Roshi Bhadain dans toute cette affaire. Hussein Abdool Rahim, qui s’est rétracté quant aux allégations de blanchiment d’argent contre Ravi Yerrigadoo notamment, accuse des journalistes de l’express et Roshi Bhadain de complot pour faire tomber ce dernier.

 «Il faut une enquête sérieuse», insiste le secrétaire général des bleus. Qui doute cependant du travail qu’accomplira la police, celle-ci n’ayant toujours pas convoqué Showkutally Soodhun alors que celui-ci doit être interrogé de nouveau suivant ses menaces de mort contre Xavier Duval.

Véronique Leu-Govind s’est, pour sa part, attardé sur le cas Rutnah. Estimant que des excuses ne suffisent pas suivant l’attitude du Deputy Chief Whip sur Radio Plus, cette semaine. Le bouillant député devrait démissionner, estime la présidente du Conseil de district de Rivière-Noire. Qui déplore également la réaction timorée de Fazila Jeewa-Daureeawoo face à son collègue.