Sa séance de questions-réponses aura été plus courte que prévue. Kailash Purryag a, en effet, quitté les Casernes centrales peu après 12h30, soit après environ trois heures d’interrogatoire. S’il n’a pas souhaité entrer dans les détails de sa séance de travail avec les enquêteurs du Central Criminal Investigation Department, l’ex-président de la République a toutefois affirmé que les allégations que ces derniers lui ont présentées sont « absolument farfelues ».

Kailash Purryag n’a pas été interrogé under warning. Des sources policières indiquent qu’il devrait à nouveau être entendu.

Sa présence fait suite à l’interrogatoire de l’acharya Sonu Kumar Jha.