Les discussions en vue d’un accord de libre-échange avec la Chine ont démarré en février. Celles-ci se concluront rapidement, espère le Premier ministre Pravind Jugnauth. Maurice sera alors le pays premier d’Afrique à établir une zone de libre-échange avec la Chine.

Outre le soutien de ce pays pour de nombreux projets d’envergure, dont des logements sociaux, Jugnauth a souligné «une amitié unique entre les deux pays». Il espère que les projets de coopération triangulaire avec le continent feront partie des nouvelles avenues envisagées.

Le chef du gouvernement a, lors du dîner offert en l’honneur du président Xi Jinping et de son épouse, rappelé que les deux hommes se rencontreront de nouveau en septembre prochain lors du Sommet 2018 du Forum de coopération Afrique-Chine.

Xi Jinping a annoncé une aide supplémentaire qui s’élève à un peu plus de Rs 750 millions lors de ce banquet qui s’est tenu le samedi 28 juillet à l’hôtel Hilton, où résidait la délégation chinoise.

Plus tôt dans la soirée, les deux hommes se sont entretenus lors d’un tête-à-tête avant d’enchaîner avec une session de travail.

Le président de la République populaire de Chine était à Maurice dans le cadre d’une visite d’amitié. Il est arrivé à Maurice le vendredi 27 juillet à 20h55 à bord d’un vol spécial d’Air China en provenance de l’Afrique du Sud. Où il a participé au sommet des BRICS, à Johannesburg.