L’ancien Premier ministre, Navin Ramgoolam a cherché à rencontrer l’ex-Premier ministre britannique, mais n’y est jamais parvenu, selon Pravind Jugnauth. C’est un signe positif, dit-il, qu’après l’avis consultatif de la Cour internationale de justice en faveur de Maurice, des discussions de haut niveau sont à l’agenda. Le Premier ministre Theresa May a pris l’engagement de déléguer un ministre britanique pour se rendre à Maurice pour continuer les discussions, précise le chef du gouvernement mauricien.