Follow Us On

Slider

Les allégations de corruption du «leader du Tonkin Party» sont graves, insiste le Premier ministre. Des propos lancés par Roshi Bhadain au Parlement, ce mardi, dans le cadre du deal avorté avec Omega Ark, et le leader de l’opposition Xavier Duval.

Pravind Jugnauth insiste aussi sur ce point : au lieu de se cacher derrière leur immunité parlementaire, les deux hommes devraient assumer leurs accusations sur la place publique.

Dans le deal, avorté, avec Omega Ark, «nous avons agi avec sincérité», réitère Pravind Jugnauth. La compagnie n’a toutefois pas respecté sa part du marché, poursuit-il.

Revenant sur la polémique entourant la notaire Wenda Sawmynaden, dont les services ont été retenus pour la vente de l’hôpital privé à CIEL, c’est le client qui a choisi l’épouse du ministre des Technologies et a réglé ses honoraires.

Interrogé sur les propos de Sangeet Fowdar quant au fait que Pravind Jugnauth est mal entouré, le principal intéressé dit ne pas être d’accord avec l’«opinion» du député de Grand-Baie/Poudre d’or. «Je prends note.»

Le Premier ministre balaie aussi d’un revers de main les craintes que la souveraineté de Maurice sur Agalega soit menacée. L’Inde, fait-il ressortir, «finance gratuitement» la construction d’une piste d’atterrissage et d’une nouvelle jetée. L’opposition fait de la «démagogie» sur cette question, estime Pravind Jugnauth et, ce faisant, lance une «attaque directe» contre l’Inde.

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in Main sliders, News, Videos
[Vidéo] Ganoo: «Le gouvernement aurait dû accepter une commission d’enquête» sur l’hôpital Apollo Bramwell

Les allégations de corruption de Roshi Bhadain quant au deal avorté avec Omega Ark sont graves, insiste Alan Ganoo. Le...

Close