La Fondation Georges Charles, une école spécialisée dans la scolarisation de personnes en situation de handicap, a célébré jeudi sa journée sportive. Plus de 70 élèves ont participé à des activités qui se voulaient «normales», précise Jeremy Gungadoo, Sports Officer à la Fondation. Il explique que cette journée est un moyen pour les enfants qui ne pratiquent pas de sport chez eux de se défouler.

Au programme : courses, divers jeux et parties de tennis pour détendre les participants. Pour Colette Le Chartier, directrice de la fondation, «aucun jour ne se ressemble». Mais travailler avec des enfants qui ont des besoins spéciaux est un défi qu’elle ne regrette pas d’avoir accepté, il y a deux ans.