La question de l’égalité reste centrale dans la lutte de la Fédération Créole Mauricien (FCM). Le président du mouvement, le père Jocelyn Grégoire, en a longuement parlé lors du Kongre 2014 de la FCM qui s’est tenue ce dimanche à l’auditorium Octave Wiehé à Réduit.

Le religieux a exhorté l’Etat à s’assurer que ce principe ne demeure pas théorique mais soit pratiqué au sein de toutes les institutions publiques et privées du pays. Pour s’en assurer, Grégoire a exhorté ses troupes à devenir « rasis, kominalis et noubanis » dans le seul but de militer pour que les groupes vulnérables et exclus puissent également bénéficier de la protection de l’Etat et de chances égales.

La présence de Cehl Meeah, député et leader du Front Solidarité Mauricien, n’est pas passée inaperçue lors du congrès.