Elle n’avait pas à rabrouer Ravi Rutnah en public, estime la ministre de l’Egalité des genres. Fazila Jeewa-Daureeawoo insiste toutefois qu’elle avait demandé au Deputy Chief Whip, qui est aussi son camarade de parti, de retirer ses propos dès mardi soir à Trèfles. Quand Ravi Rutnah est revenu se rasseoir après ses propos insultants contre une journaliste, lors d’un congrès nocturne du Muvman liberater.

La ministre de l’Egalité des genres se dit «happy» que Ravi Rutnah ait retiré ses propos hier, «comme un gentleman». En soulignant que celui-ci «nous a tous embarrassés».

Ivan Collendavelloo, leader du Muvman liberater, avait présenté ses excuses au nom du parti hier matin. Le Premier ministre Pravind Jugnauth est intervenu de NEw York dans la journée, rappelant Rutnah à l’ordre.