«Le séga : des origines à nos jours» réédité. Comme l’indique son titre, cet ouvrage signé Jean Clément Cangy remonte le fil de l’histoire de cette musique «né(e) dans la douleur, dans les souffrances de l’esclavage (…) mais aussi dans la révolte devant l’horreur (…), dans le marronnage».

Cinq ans après sa première publication, ce livre s’enrichit de détails dans certaines sections. Mais peut surtout faire état de l’inscription, en 2014, du sega tipik au patrimoine mondial de l’Unesco.

Jean Clément Cangy se désole que justement, rien ne soit entrepris par les autorités pour valoriser le sega tipik. Alors qu’il y a tant à faire.

Ti Frer, Fanfan, Marclaine Antoine, Bam Cuttayen, Jean-Claude Gaspard, Menwar, Nancy Dérougère… Le livre raconte et fait parler les grands noms du sega. Retraçant leur parcours, posant çà et là des paroles de morceaux connus ou moins connus (il ne manquerait plus que la musique). Il explore dans le même temps l’évolution du genre : du sega cholo au sega engagé en passant par le sega engagé ou les déclinaisons plus récentes qui sont, hélas, mentionnées brièvement…

«Le séga : des origines à nos jours» est en vente en librairie à Rs 350.