Le leader du Muvman liberater est catégorique, Paul Bérenger ne pourra continuer à « ramper » devant Navin Ramgoolam puisqu’Ivan Collendavelloo promet de lui « barrer la route » avec l’aide des militants ayant rejoint les rangs de son parti. Dans un autre registre, le défi est venu cette fois-ci de Raouf Gulbul. L’avocat, qui avait fait l’objet de vives critiques de Bérenger, a exhorté le leader du MMM à étayer les accusations faites à son encontre. Tout en affirmant que le leader du MMM a, un temps, sérieusement contemplé la possibilité de lui offrir une investiture pour les élections générales.