Les sciences ont-elles besoin de l’art ? de la nature ? Un colloque se penche aujourd’hui sur les liens entre ces trois domaines. Ce débat de haut niveau, sous le titre «High Level Discussion on the Need to Engage the Worlds of Art, Nature and Science», rassemble des invités de renom.

Le Dr Ismail Serageldin est ainsi intervenu, durant la matinée, sur le rôle de l’art et de la nature dans l’évolution de la science. Directeur de la Bibliothèque d’Alexandrie, il insiste sur les similitudes des démarches dans les trois domaines. Dont celles de nous inviter «à maintenir une société diverse».

Ex-haut cadre de la Banque mondiale, Ismail Serageldin a signé plusieurs ouvrages portant notamment sur l’art et la culture, les sciences et la technologie ou encore l’environnement et le développement durable.

Autre intervenante ce matin : Dr Alexandra Henrion Claude. La directrice de recherche à l’Institut national français de la santé et de la recherche médicale participe cet après-midi à un débat plus élargi, tout comme le Dr Serageldin, le Dr Mohammad Ehsan Dulloo, qui travaille pour Biodiversity International, et le Dr Kamlesh Dookayka, diplômé en physique des astroparticules.

Le colloque est organisé à la State House. Cet événement est à l’initiative du bureau de la présidente de la République et le comité national organisateur des 25 ans de la République.