L’ordre, disent-ils, est venu de la direction de Landscope Mauritius. Des marchands ambulants, qui vendent surtout de la nourriture à Ebène, ont été interdits d’opérer. Ils se sont rassemblés devant la MauBank, ce lundi 5 novembre, en signe de protestation.

Ces mesures à leur encontre interviennent à l’aube des fêtes de fin d’année, font-ils remarquer. Une période qu’ils jugent inopportune. Or, s’ils admettent travailler sans permis, les marchands rencontrés se disent prêts à se régulariser.

Nous n’avons pas pu joindre Naila Hanoomanjee. L’Acting CEO de Landscope Mauritius étant indisponible, a indiqué son secrétariat. Landscope Mauritius gère la ville d’Ebène. Une des opportunités d’affaires, relayée par son site Web, concerne la gestion de cafétéria low-cost et de cafés en plein air ainsi que la livraison de repas.