Ils avaient prévu de manifester contre la passation du pouvoir lors de la cérémonie de prestation de serment à la Place d’Armes. Mais n’ayant pas obtenu l’autorisation de la police, le Parti travailliste a annulé le sit-in prévu aujourd’hui.

Patrick Assirvaden ne manque toutefois pas de commenter le fait que la Place d’armes et l’Hôtel du gouvernement sont « devenus orange ». Pour le président du PTr, c’est là le signe « qu’une institution du pays est accaparée par un parti politique ».

Le Parti travailliste donne toutefois rendez-vous pour la « grande marche de l’opposition », prévue pour ce vendredi 27 janvier.