Ils sont « presque 100% sur la même longueur d’onde ». Paul Bérenger est très optimiste sur la perspective de trouver rapidement un accord avec Navin Ramgoolam sur le dernier point important en suspens dans la mise en œuvre d’une IIe République : le partage des pouvoirs entre le Président et le Premier ministre.

Si cette question a pu être une pierre d’achoppement dans le passé, elle semble désormais en voie d’être réglée. En effet, le leader du MMM estime qu’il est entendu que le « cabinet system of government » perdurera sous la nouvelle république. Ce qui voudra concrètement dire que c’est le Premier ministre qui continuera à présider le Conseil des ministres, agissant comme patron effectif des ministres. Le président aura toutefois la possibilité ‑ quand les circonstances exceptionnelles ou particulières l’exigent ‑ de présider la réunion hebdomadaire des ministres.