A Maurice, plus de 200 000 personnes souffrent de troubles mentaux, soit 22% de la population. Un constat alarmant que le ministre de la Santé attribue à divers facteurs, dont le stress. A l’hôpital Brown-Séquard où il était ce matin, Anwar Husnoo a annoncé la mise en place d’une community psychiatric care.

Ce projet, actuellement en phase de test à l’hôpital de Flacq, permettra aux patients qui le pourront et qui ont un soutien familial de rentrer chez eux et d’avoir un suivi médical à domicile. Dans le même temps, cela viendra libérer des lits à l’établissement de Beau-Bassin. Autre projet pilote en cours : un plan pour le diagnostic précoce de l’Alzheimer et de la démence.

Le 10 octobre marque la Journée mondiale de la santé mentale. L’événement se focalise, cette année, sur la santé mentale au travail. Selon le Dr Laurent Musango, représentant de l’Organisation mondiale de la santé à Maurice, environ 10% de la population active mondiale se sont déjà absentés du travail pour cause de dépression. Au niveau de la région africaine, une personne sur six est en proie à des troubles mentaux.

L’OMS estime, par ailleurs, que la moitié des personnes souffrant de troubles mentaux de par le monde ne se font pas soigner à cause de la stigmatisation et des clichés rattachés à ce genre de maladies.

Or, comme l’a souligné Anwar Husnoo ce matin à Beau-Bassin, le traitement est primordial. Le ministre a ainsi fait un plaidoyer pour un traitement plus humain des personnes souffrant de troubles de santé mentale. Des amendements à la Mental Health Care Act sont aussi prévus.

Le ministre de la Santé, accompagné par Laurent Musango, a ce matin eu l’occasion d’admirer les œuvres des patients recevant des soins en ergothérapie et en art-thérapie à l’hôpital Brown-Séquard.

Le personnel de l’hôpital participera à la marche organisée par l’association Friends in Hope, ce samedi 14 octobre, en marge de la Journée mondiale de la santé mentale. Départ près du collège Lorette de Rose-Hill, rue Vandermeersch, Rose-Hill à 10h.