Au collège Friendship (Girls) aujourd’hui, Lormus Bundhoo était un brin nostalgique. Il s’est rappelé son enfance et sa scolarité. Il n’a pas manqué de comparer ce letan margoz avec les conditions bien plus avantageuses dont bénéficient les jeunes d’aujourd’hui. Ni de déplorer la « désobéissance inégalée » dont ils font preuve.

C’est en ce collège de Goodlands que le ministre de la Santé a donné le coup d’envoi des activités organisées en marge de la Journée mondiale de la population. Le thème choisi cette année : « Investir dans les jeunes ».