Ti Kaporal, c’est ce sobriquet affectueux que ses anciens camarades utilisent encore à son égard. Si Paul Bérenger, dont il convoite le fief de Stanley/Rose-Hill, est devenu son ennemi politique juré, Ivan Collendavelloo n’en garde pas moins une solide amitié pour certains de ses anciens camarades.

Il l’a démontré hier en rendant un hommage appuyé à Rajesh Bhagwan, dont le petit somme lors de la conférence de presse de vendredi de l’Alliance PTr-MMM n’était pas passé inaperçu. Mais c’était sans compter Ti Kaporal, qui s’est lui illustré par sa danse avec Morphée lors du lancement du site Web du Rajput Council. C’était à peine deux heures après la fin du meeting de l’Alliance Lepep à Vacoas.