Ils voulaient divertir leurs passagers pour Holi. Mais l’animation des hôtesses et stewards de ce vol de SpiceJet Airlines n’a pas été au goût des autorités indiennes. Les pilote et copilote ont donc été suspendus, et la compagnie d’aviation risque une suspension de son permis, dépendant des conclusions de l’enquête en cours.

Le 17 mars dernier, jour de la fête des couleurs dans la Grande péninsule, quatre membres du personnel navigant ont exécuté un numéro de danse bollywoodienne en plein vol. Alors que le pilote est resté aux commandes de l’avion, il a autorisé son copilote à aller filmer la scène. Pour le Directorate General of Civil Aviation (DGCA) indien, cela constitue une mise en danger des passagers.

« L’action du personnel de cabine a réduit la vigilance de leurs collègues », a indiqué le DGCA à SpiceJet Airlines. Et, selon l’instance régulatrice, en autorisant ce numéro, les pilotes ont favorisé « une atmosphère d’indiscipline ». La DGCA ajoute que « les mouvements fréquents du personnel dansant ont pu causer des turbulences ».

La porte-parole de SpiceJet Airlines assure que tout a été fait selon les règlements de la DGCA. Le numéro de danse, explique Priti Dey, « dont la chorégraphie a été faite par un professionnel », n’a duré que « deux minutes et demi ». Le tout était planifié, et le personnel de bord comprenait des extras pour s’assurer que le vol se déroule au mieux.

Source : CBS News