Contribuer à la création de « milliers d’emplois » dans le secteur des services financiers et aider à la croissance de celui-ci. C’est l’objectif avoué, selon Andreas Karaikos, du partenariat stratégique entre Fitch Learning et Harel Mallac Group. Les deux proposeront, à travers le Professional Learning Centre sous l’égide de ce dernier, des formations de pointe destinées aux professionnels de Maurice mais aussi de la zone Afrique.

Dans un secteur en pleine évolution, « la confiance et la qualité » des personnes avec lesquelles on collabore demeurent des qualités essentielles, fait ressortir Andreas Karaikos, CEO de cette institution de renommée internationale.

Comme l’a fait ressortir Antoine Harel, CEO d’Harel Mallac Group, Fitch Learning offre des formations de qualité de même que des certifications à travers le monde. Dans des domaines aussi divers que la gestion des risques financier, le secteur bancaire, les assurances ou encore le financement structuré. Les formations seront complémentées par des ateliers ponctuels. Un calendrier avec les offres de janvier à juin 2016 a déjà été établi.

Pour sir Anerood Jugnauth, ces formations aideront à renforcer notre secteur des services financiers, qui contribue à hauteur de 10% de notre PNB. Et connaît une croissance annuelle de 5%. Mais plus important, pour le Premier ministre : cela aidera à en « consolider la crédibilité et la qualité ». Le secteur, « l’un des plus dynamiques » du pays, doit « build substance » et saisir de nouvelles opportunités, notamment sur le continent africain, poursuit le chef de gouvernement. Pour cela, dit sir Anerood Jugnauth, la formation est « un facteur clé ».