Le député de Vacoas/Phoenix veut s’assurer que l’expérience des pèlerins à La Mecque soit la meilleure possible. Toute la stratégie d’encadrement sera donc revue, a déclaré Showkutally Soodhun, en attendant le prochain hajj, en 2019. Des formations seront également dispensées aux organisateurs mais aussi aux pèlerins. Notamment en langue arabe, ce qui facilitera les échanges en Arabie saoudite.

Des femmes accompagnatrices devraient également faire partie du voyage.

Showkutally Soodhun était, ce vendredi 12 octobre, au Centre culturel islamique, à Plaine-Verte, pour les détails de cette série d’améliorations, qu’il évoquait il y a un mois.