Le MMM a, certes, perdu la bataille à Belle-Rose/Quatre-Bornes. Cela ne remet cependant pas en question le leadership de Paul Bérenger, estime Ajay Gunness. Ce dernier explique que de toute manière, le MMM ne souhaitait pas cette partielle mais réclame depuis un moment des législatives anticipées.

Nita Juddoo est arrivée deuxième derrière Arvin Boolell avec 3151 voix.