Follow Us On

Slider

Ashit Gungah donne la réplique à Navin Ramgoolam. Le leader du Parti Travailliste avait décrit les récentes fermetures d’usines de «série noire». Affirmant ensuite que durant son mandat de Premier ministre, la situation était bien meilleure dans le secteur du textile. Or, le ministre du Commerce et de l’industrie explique que 68 usines ont mis la clé sous le paillasson sous le primeministership de Ramgoolam, causant le licenciement de 7 700 personnes.

Gungah pense que les récentes mesures du gouvernement pour améliorer la compétitivité à l’exportation des producteurs textile locaux  leur a permis de surmonter un contexte international difficile. Ce qui lui fait dire que le secteur n’est pas en crise même s’il demeure vulnérable.

 

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in Main sliders, News, Videos
[Vidéo] Abus sexuels dans l’Eglise catholique : «Il faut faire la vérité», martèle le Cardinal Piat

Peu importe le niveau des personnes d’Eglise impliquées dans des cas d’abus sexuels sur mineurs, «il faut faire la vérité»,...

Close