Trois nouveaux patients souffrant de grippe H1N1 ont été admis dans des établissements de santé public et privé aujourd’hui. C’est ce qu’a indiqué Anwar Husnoo, ministre de tutelle, aujourd’hui.

Il assistait à une cérémonie dans le cadre du renouvellement de l’accord-cadre entre les universités de Maurice et de Bordeaux pour la formation des médecins en 1er cycle.

Le nombre de cas détectés passe donc à 11, incluant les deux décès constatés jusqu’ici. Deux patients sont hospitalisé en soins intensifs tandis que l’état des autres est jugé stable.

Le ministre de la Santé réitère son appel pour que chacun prenne ses précautions, en particulier les personnes à risque. Celles-ci comprenant les enfants, les personnes âgées, les femmes enceintes.

Il faut éviter les foules en cas de grippe et se faire soigner, se laver fréquemment les mains, et se faire vacciner. «Il nous faudra malheureusement vivre avec» le virus de la grippe H1N1, note Husnoo.

Des exercices de contrôle et de surveillance sont en place au niveau du port et de l’aéroport, précise-t-il. Le ministère de la Santé suit la situation «de très près».