La grève dans l’industrie sucrière a de graves conséquences sur aussi bien la production du sucre à l’exportation que sur le secteur de l’énergie. C’est ainsi que le Premier ministre a choisi de rappeler les syndicats du secteur sucre à leurs responsabilités lors de la conférence de presse de l’Alliance PTr-MMM ce samedi.

Navin Ramgoolam estime qu’on doit éviter de « faire de la politique sur le dos des travailleurs » car cela équivaut à « mettre en péril un secteur déjà en difficulté ». Le Premier ministre exhorte donc les syndicats à accepter l’offre d’un arbitrage indépendant qui leur a été récemment faite par le ministre du Travail, Shakeel Mohamed.