Les urnes ont été installées près de l’entrée de l’hôtel Sofitel Mauritius l’Impérial Resort depuis ce matin. Le vote pour que les employés se prononcent ou non en faveur d’une grève a démarré à 10h30 ce 28 novembre, encadré par deux officiers du ministère du Travail qui se trouvent sur place. Le scrutin prendra fin demain à 17h.

La grève devrait démarrer d’ici le 24 décembre au plus tard. Si la grève est entérinée par les 255 salariés que représente la Hotels and Restaurant Employees Union. Et si la direction n’amorce pas le dialogue avec le syndicat sur l’accord collectif portant sur les salaires et conditions de travail.

Le syndicat maintient que la direction refuse de dialoguer, cela depuis le début des discussions sur l’accord collectif il y a un an et demi. Il se plaint également d’actes d’intimidation du management contre les employés pour les empêcher de voter.

Contactée au téléphone, Shoshila Ramsamy déclare qu’elle n’est «pas au courant» d’actes d’intimidation. Interrogée sur le litige opposant la direction et le syndicat ainsi que la grève en vue, la directrice des ressources humaines affirme ne pas être habilitée à commenter la situation au téléphone. «On travaille sur un communiqué», a-t-elle ajouté.