La loi concernant la greffe et le don d’organes a été votée. Mais Anwar Husnoo ne veut pas mettre sur pied l’unité de transplantation à la hâte. Les médecins doivent être formés dans ce domaine, a rappelé le ministre de la Santé. Le ministère travaille d’ailleurs sur les règlements (regulations) devant s’appliquer à ce domaine.

L’unité de transplantation d’organes doit prendre ses quartiers à Rose-Belle. Tout comme une unité d’urologie, qui sera mise sur pied par la suite, a indiqué le ministre mentor ce lundi 6 août. Sir Anerood Jugnauth assistait, tout comme Anwar Husnoo, à l’ouverture d’une conférence sur l’urologie.

Cette première édition de l’Indo-Mauritian Urology rassemble 35 médecins de l’Inde et 60 de Maurice à l’hôtel Radisson Blu Azuri Resorts à Rivière du Rempart, durant deux jours.