Il y a encore trop peu de femmes engagées au niveau des syndicats. Elles devraient s’inspirer d’Anjalay Coopen et de sa lutte pour les travailleurs, estime Narendranath Gopee, et se jeter dans la lutte.

Le président et des membres de la Federation of Civil Service and Other Unions ont procédé à des dépôts de gerbes, ce mercredi 7 mars, au pied de la statue de cette femme laboureur. Anjalay Coopen est tombée sous les balles de la police, en septembre 1943, lors d’une grève à Belle-Vue-Harel.