La décision a été unanime. Le Monetary Policy Committee maintient le taux d’intérêt de base à 3,5%. Cela afin de ne pas plomber la croissance, explique Yandraduth Googoolye, gouverneur de la Banque de Maurice.

La Banque centrale note un regain de confiance au niveau des affaires et des consommateurs. La croissance pour cette année devrait être à 4%, comme indiqué en février dernier.

L’inflation devrait tourner autour de 4,2% pour l’année 2018, estime la Banque de Maurice. Et retomber à 3,8% l’an prochain. A moins de «chocs majeurs».