Le Reform Party et son leader Roshi Bhadain auraient tenté de soudoyer quelque 130 membres d’une association de seniors, selon Gangah Jagun. Cela en marge de l’élection partielle de ce dimanche 17 décembre. Une sortie de cette association, selon Gangah Jagun, a été financée par le parti de Roshi Bhadain. La visite au phare d’Albion se serait d’ailleurs terminée au domicile de ce dernier, à en croire Jagun. Qui affirme avoir refusé de descendre du bus.

Gangah Jagun s’est rendu aux Casernes centrales, ce vendredi 15 décembre, pour porter plainte. Nous n’avons pu joindre ni Roshi Bhadain, ni Akilesh Deerpalsing, cadre du parti.

Gangah Jagun explique que cette sortie était organisée dans le cadre des célébrations de fin d’année de cette association de La Source. Et que les frais associés étaient censés être pris par l’association.

[Mise à jour : 16h52] Un cadre du Reform Party récuse les allégations de Gangah Jagun. Affirmant qu’elles relèvent d’une «machination politique». Ce membre souligne ainsi le fait que Roshi Bhadain a porté plainte contre Akil Bissessur au poste de police de Quatre-Bornes. Et que cette plainte intervient dans le sillage des «révélations» du leader du Reform Party sur des membres du PTr, il y a deux jours lors d’un congrès.