Avoir une « voix plus claire » auprès des autorités. Tout en utilisant au mieux les ressources combinées du Joint Economic Council et de la Mauritius Employers’ Federation. Ce sera un peu cela la mission de la nouvelle entité qui sera créé à la suite de la fusion de ces deux organismes. Si le projet a été approuvé par les instances du JEC et de la MEF, leurs membres doivent toutefois encore se prononcer sur la question, précise Vincent Labauve d’Arifat, président de la MEF. Pour celle-ci, lors d’un special AGM prévu d’ici fin avril. Le JEC fera de même.

Photo : Raj Makoond et Ahmed Parkar, directeur et président du JEC, sont aux côtés de Vincent de Labauve d’Arifat et de Pradeep Dursun, président et Acting Director de la MEF.