Rien n’est conclu encore au niveau d’une alliance entre le MSM, le PMSD et le Muvman liberater. Pravind Jugnauth a, comme Ivan Collendavelloo hier, indiqué que les discussions entre les trois partis sont toujours en cours. Pour que cette alliance se concrétise, dit-il, il faut d’abord un « consensus » par rapport à la « direction » à prendre et à « l’avenir du pays ». Ensuite seulement les discussions pourront-elles « déborder » sur les candidatures aux élections générales ou encore les nominations aux postes de responsabilités. Tout cela, rappelle-t-il, ne dépend pas que de lui.