[Mise à jour : 19h51] Navin Ramgoolam de même que l’équipe chargée de la perquisition de son bureau et de son domicile se trouvent toujours à l’ex-rue Desforges. Si la situation est toujours tendue, il y a toutefois un fort déploiement des éléments de la SSU.

– –

C’est sous haute tension que la police procède actuellement à la perquisition des bureaux de Navin Ramgoolam, à la rue SSR à Port-Louis, en sa présence. Une opération qui intervient dans le cadre de la réouverture de l’enquête sur l’affaire Roches-Noires.

Partisans et opposants du leader du Parti travailliste sont massés sur les lieux. Après Port-Louis, la police devrait perquisitionner aujourd’hui la résidence de l’ex-Premier ministre, à Riverwalk. Navin Ramgoolam se rendra ensuite aux Casernes centrales pour y être interrogé.

Sauf que les forces de l’ordre présentes sur les lieux – à peine une vingtaine de policiers et de membres de la SSU – sont complètement dépassés. Des centaines de personnes bloquent le passage et empêchent tout déplacement.