Entre Rs 20 000 et Rs 40 000. C’est ce à quoi pourront prétendre les éleveurs et importateurs de bétail touché par l’épizootie de fièvre aphteuse.

Une marge de compensation qui s’applique cependant aux éleveurs et importateurs mauriciens, et qui variera en fonction de l’âge de l’animal.

Le montant proposé pour le bétail en provenance de Rodrigues est, lui, fixé à Rs 38 000 par tête.

Le paiement sera effectué pour les animaux décédés des suites de fièvre aphteuse et abattus par le ministère de l’Agro-industrie. Les différents montants en détail sont comme suit :

Tableau_Compensation aux eleveurs_fievre aphteuse

Le ministre Mahen Seeruttun, qui s’est rendu ce vendredi à Rodrigues, a aussi indiqué que l’importation d’animaux de Rodrigues sera interdite pendant trois ans. Soit le délai prescrit par l’Organisation mondiale de la santé animale pour qu’une région affectée par la fièvre aphteuse soit déclarée zone indemne.

Les résultats des échantillons envoyés en Afrique du Sud sont tombés : la souche du virus de fièvre aphteuse affectant le territoire mauricien est d’origine africaine. L’exercice de vaccination démarrera d’ici demain.